La première de Jan REPAS

Jan REPAS a eu beaucoup de mal à exister durant la rencontre face à DIJON.

Seulement 28 ballons touchés, 2 dribbles subis, aucun impact défensif (ni tacles réussis, ni interceptions, 1 passe contrée), 3 pertes de balles, 2 mauvais contrôles, seulement treize passes tentées pour 9 réussies.

Il obtient logiquement la plus mauvaise évaluation du soir.

Patrice GARANDE a modifié son plan de jeu et n’a pas voulu répété la même animation des couloirs que lors de la rencontre face à Metz.

En titularisant REPAS et BESSAT, l’entraineur leur a confié la responsabilité créatrice contrairement au mach face aux lorrains où cette responsabilité était confiée aux latéraux. Mais la performance ne fut pas au rendez-vous. La collaboration GUILBERT REPAS n’a pas été efficiente gênée par un très bon SLITI.

Position moyenne des ballons touchés par les joueurs caennais

Diamètre des bulles en proportion du nombre de ballons touchés

                                        Face à Metz                                          Face à Dijon

sources : whoscored.com // sofascore

Auteur : statmalherbe

Fanalyste surcoté sublimant les zéro-zéro pour y voir de belles choses, comme pastis. Je suis un génuflecteur de la construction en u vers l'extérieur sans pénétration axiale du SMC. On me dit souvent que je suis pédant quand je m’excuse d’être pédant. Oui, parce que je parle comme un vieux avec des expressions de vieux alors que je suis né le même jour que Jean Calvé (qui a un prénom de vieux)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s