La hiérarchisation des styles de jeu en ligue 1

Je profite de la trêve internationale pour communiquer un travail de clusterisation permettant de classifier les équipes de ligue 1 selon leur style de jeu.

Pour hiérarchiser les résultats, j’ai utilisé un dendrogramme qui permet d’identifier les groupes homogènes au sein d’un groupe de données.

Inspiré par Cheuk Hei Ho qui a réalisé ce travail pour la MLS et la Série A, j’ai retenu 16 critères :

  • le nombre  de passes au cours d’un match
  • la possession
  • le nombre de passes par possession
  • le nombre de passes longues par possession
  • le nombre de passes courtes par possession
  • le nombre de duels aériens par possession
  • le nombre de dribbles par possession
  • le nombre d’actions défensives par possession
  • le % de passes longues
  • le nombre d’actions défensives
  • le temps de possession
  • la fréquences de tirs
  • le taux de passes longues réussies
  • le taux de passes courtes réussies
  • le taux de réussite au dribble
  • le taux de réussite pour les duels aériens

J’ai utilisé la méthode de standardisation z score (nombre d’écarts types séparant un résultat de la moyenne).

Ce classement a ses limites. Nantes et Monaco ont changé d’entraîneur récemment et le style de jeu proposé n’est plus le même qu’auparavant. Néanmoins, ce travail permet de  confirmer et infirmer certains attendus.

Après 10 journées, la hiérarchisation était la suivante :

Hierarchisation des styles de jeu J10Après 10 journées, le style de jeu de Caen étaient proche du jeu proposé par Nîmes ou encore Reims

Après 13 journées :

Hierarchisation des styles de jeu J13

4 matchs plus tard, Caen est toujours proche du jeu proposé par Nîmes et Reims mais il s’en est légèrement éloigné. Guingamp, en revanche se retrouve désormais dans le même cluster que ces derniers.

Pour le reste, je vous laisse interpréter ce qui peut être interprétable !

Publicités